À la découverte des bois et essences utilisées en modélisme

bois et essences utilisées en modélisme

Pour un souci économique, les artisans modélistes misent aujourd’hui sur divers matériaux novateurs dans la conception des maquettes. Malgré cette tendance, le bois reste l’une des principales matières premières dans le modélisme. Samba, balsa, hêtre ou pin, les essences utilisées en modélisme varient en fonction du modèle réalisé. Si ces essences sont tant appréciées, c’est pour leurs spécificités non polluantes, écologiques et recyclables.

Le balsa, le bois par excellence pour l’aéromodélisme

Le balsa est particulièrement apprécié pour sa légèreté. Poussant essentiellement dans les régions humides de l’Amérique du Sud, il est extrait d’arbres poussant très vite. Ce bois ne souffre pas ainsi de pénurie puisque le renouvellement est très rapide. De par son poids et son excellente résistance, le balsa est surtout utilisé pour la fabrication des pièces d’un aéromodèle. Outre la résistance, ce bois est très facile à découper.

Le pin pour affiner les détails

Le pin est utilisé tant pour la construction des maisons d’habitation que dans le modélisme. Apprécié pour son excellent rapport poids/résistance, ce bois est surtout taillé pour réaliser les détails d’une maquette. Dans les enseignes spécialisées en modélisme, il est proposé sous forme de baguettes de diverses tailles. Pour coller le pin, les artisans modélistes utilisent de la colle blanche ou de l’époxy.

Le hêtre, le plus résistant des essences utilisées en modélisme

Le hêtre est le bois le plus résistant et le plus lourd utilisé dans l’aéromodélisme. Cette essence sert surtout pour fabriquer des pièces de renfort comme les bâtis moteurs ou encore les trains d’atterrissage. Il est tout à fait possible d’utiliser une colle blanche pour assemble le hêtre. De par sa résistance, il est cependant conseillé d’utiliser des colles épox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *